Outils pour utilisateurs

Outils du site

1er avril 2019 => ENEO Wavre / Grez-Doiceau compte désormais plus de 1300 membres !

Panneau latéral

Bénévolat

benevolat:b49-1

Yambi et l'accueil des étrangers à Wavre

(par Jean-Marie Beguin)

Dans le n° 13 d'Énéo Info Brabant Wallon d'octobre 2015, Willy Thys, son président, consacrait son éditorial à « l'afflux des réfugiés qui fuient les horreurs de la guerre », et il concluait en estimant que « en tant que mouvement social d'aînés, fort de ses 40.000 membres en Wallonie et à Bruxelles, Énéo peut compter sur un réseau de volontaires susceptibles de mettre leurs compétences au service de ce défi (un accueil digne et des mécanismes d'intégration). Pensons plus particulièrement à l'apprentissage de la langue, à l'accompagnement scolaire des enfants ou à d'autres initiatives favorisant l'intégration ».

C'est à cette même époque que je me suis senti interpellé par cet afflux relatif de réfugiés en Europe, et j'ai voulu faire quelque chose, de limité vu mes nombreuses autres occupations, mais quelque chose quand même, pour participer à l'accueil et à l'intégration de personnes étrangères, pour participer à une autre image de la Belgique que la peur, voire le rejet, des personnes qui cherchent asile dans notre pays.

Par un concours de circonstances, je me suis retrouvé donnant cours de français à des personnes étrangères tous les mercredis matin de 10 h à midi, dans la galerie des Carmes, dans les locaux occupés par l'association Yambi.

Les débuts n'étaient pas encourageants : les participants ne venaient plus après deux ou trois mercredis, d'autres arrivaient puis partaient. Il faut dire que, pour beaucoup de réfugiés arrivés depuis peu en Belgique, la vie est aussi très instable ! J'ai tenu bon malgré tout, et finalement un groupe de trois hommes s'est constitué et est assez stable. C'est pour eux l'occasion d'améliorer leur français, parfois vraiment rudimentaire, et leur prononciation parfois difficile à comprendre, mais c'est aussi l'occasion pour eux de s'informer auprès d'un autochtone – moi en l’occurrence - sur de nombreux aspects de la vie en Belgique, et cela se fait dans une ambiance très conviviale.

Je vous parle de cela parce que peut-être vous aussi, vous vous sentez interpellé par l'accueil de réfugiés dans notre pays, peut-être que vous aussi vous voulez faire quelque chose de limité, mais quelque chose quand même, pour participer à cet accueil, pour favoriser l'intégration de ceux que notre pays accepte d'accueillir.

Aussi voici quelques propositions très limitées.

  • Yambi organise régulièrement des excursions pour les réfugiés qui logent dans le centre de Jodoigne, de Rixensart ou d'ailleurs. Pour visiter le parlement belge, ou un musée, ou Dinant, … Ces excursions ont notamment pour objectif de donner l'occasion à ces réfugiés de rencontrer des Belges, de leur parler, de passer un bon moment avec eux. Mais jusqu'à présent, Yambi a beaucoup de difficultés à trouver ces accompagnants belges. Si vous êtes prêt à y consacrer une demi-journée de temps en temps, signalez le moi !
  • Deuxième proposition : je cherche des personnes qui pourraient m'aider ou me compléter pour les cours de français.
  • Troisième proposition : Yambi organise une école de devoir, mais elle manque d'adultes pour l'encadrer.

Si vous voulez en savoir plus, faire une autre proposition, me poser des questions, ou réagir à cet article, n'hésitez pas à me contacter :

Jean-Marie Beguin – jmblln@yahoo.fr – 0485 / 13 20 48
7 rue du Cheval Bayard 1348 Louvain-la-neuve

benevolat/b49-1.txt · Dernière modification: 22/03/2019 12:16 (modification externe)