Outils pour utilisateurs

Outils du site

Photos de l'exposition des artistes qui s'est déroulée du 24 mai au 2 juin 2019.
Photos de l'excursion en Avesnois qui s'est déroulée le 25 juin 2019.

visites:2019-01-24-musee-felicien-rops

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

visites:2019-01-24-musee-felicien-rops [22/03/2019 12:16]
127.0.0.1 modification externe
visites:2019-01-24-musee-felicien-rops [31/03/2019 12:00] (Version actuelle)
admin
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Namur et le musée Félicien Rops (24 jan 2019) ======
 +
 +==== Modalités ====
 +
 +Rendez-vous ce **24 janvier 2019** au centre sportif de Basse-Wavre à 8h45, **départ à 9h**.
 +
 +**Le prix de cette excursion est de 53€ à verser sur le compte d’Énéo avec,\\
 +en communication,​ « NAM », votre nom et le numéro de votre GSM.**
 +
 +En cas d’empêchement,​ pas de remboursement. Vous devez vous trouver un remplaçant.
 +
 +ATTENTION !!! , vous ne serez inscrit que si, au préalable, vous me téléphonez,​ le soir, au 010 401734 ou au 0478 488 491. Ceci afin d’éviter des problèmes qui se sont présentés précédemment : un incident technique est toujours possible avec comme conséquence que je ne sois pas informée de votre inscription par virement.
 +
 +Pendant l’excursion,​ je prendrai des photos des endroits que nous visiterons et de vous au restaurant. Vous pourrez les visionner quelques jours après l’excursion sur ce site.
 +
 +[[https://​www.dropbox.com/​sh/​6ctmeb4c8g4onko/​AAAWj4mQ-cnG00BbqS-coOkQa?​dl=0|**VOIR LES PHOTOS**]]
 +
 +Christine Dupaix-Moulin.
 +
 +==== La visite de Namur ====
 +
 +Nous arriverons à Namur vers 10h. Un guide nous accompagnera toute la matinée. Nous ferons le tour du Grand Namur, bien au chaud, dans le car, avec plein de commentaires.
 +
 +Nous démarrerons à la caserne du 1er lancier. Nous passerons devant le Pont du Luxembourg, les rochers\\
 +des Grands Malades, les anciens moulins de Beez, Marche-les Dames, Notre-Dame du Vivier. Nous verrons la vallée de la Gelbressée,​ l’Arsenal de Vauban. Nous monterons à la Citadelle, l’école hôtelière,​ la route des panoramas, le quartier résidentiel,​ la porte Bordial (elle est mentionnée pour la première fois dans un texte de 1235), la route merveilleuse avec arrêt devant la parfumerie Delforge. Lecture du paysage, commentaires sur l’évolution de la citadelle.
 +
 +Par les bords de la Sambre, nous arriverons au Grognon, à la gigantesque tortue dorée, œuvre de Jan Fabre : elle est la propriété de Namur grâce à une souscription publique qui a rassemblé la somme de 200.000€ (particuliers et entreprises).
 +
 +Nous passerons par l’ancien couvent des Franciscains,​ le cheval Bayard, le pont des Ardennes (avec une belle vue sur la Citadelle). Arrêt devant la Tour d’Enhaive et commentaires. Le Pont de Jambes, le port de plaisance, le casino.
 +
 +Si nous avons le temps, nous irons jusqu’à Wépion et retour vers le centre de la ville.
 +
 +Vers 12h30, nous nous rendrons à pied au restaurant (piétonnier oblige mais la distance n’est vraiment pas longue). Entrée, plat, dessert et, compris une boisson et le café.
 +
 +Nous reprendrons le car pour nous rendre au musée Félicien Rops.
 +
 +==== Le musée Félicien Rops ====
 +
 +Il sera peintre, dessinateur,​ illustrateur et graveur. Il est né à Namur en 1833. Son père est passionné de musique et d’horticulture. Son fils le sera aussi. Sa famille quitte le quartier du vieux Namur pour habiter un hôtel de maître, correspondant mieux à son statut de bourgeois aisés.
 +
 +Dès 1838, Rops est scolarisé chez les Jésuites. Il y est bon élève. Il poursuivra ses études à l’Athénée Royal de Namur. Il suit aussi des études de peinture.
 +
 +En 1851 il quitte sa ville natale pour s’inscrire à la faculté de philosophie et de droit à l’Université libre de Bruxelles. Il continue à se former à la peinture. Il se marie en 1857 avec Charlotte Pollet de Faveaux, fille très bien nantie d’un juge au Tribunal de Namur. Ils auront deux enfants. Ils habiteront Bruxelles (où ils ont construit une maison avenue Louise) et au Château de Thozée à Mettet.
 +
 +Ses premières œuvres sont des caricatures. Ensuite, il entame une carrière d’illustrateur. Il contribue notamment à l’édition des œuvres de son ami Charles De Coster (Tyll Uylenspiegel).
 +
 +Il fonde un club d’aviron, sport qu’il pratiquera assidument.
 +
 +Il monte à Paris et se passionne pour le journalisme. Il y fréquente les milieux artistiques. Il impressionne bon nombre de ses contemporains par son importante culture et sa mémoire prodigieuse. Il commence à s’intéresser à l’archéologie.Il voyage dans toute l’Europe et aux Etats-Unis, où il travaillera. Quant à sa carrière de graveur, il s’agit principalement d’illustrations d’ouvrages licencieux qui lui valent, encore aujourd’hui,​ une réputation sulfureuse (notamment la Dame au Cochon). Il travaillera aussi bien en Belgique qu’à Paris. Il y aura une relation amoureuse avec deux sœurs modistes dont il aura des enfants.
 +
 +En 1884, Rops acquiert une propriété située à 30 km au Sud de Paris, à Corbeilles-Essonne. Après sa mort, une rue portera son nom. C’est dans cette habitation qu’il passera sa retraite, se consacrant notamment à la botanique.
 +
 +Il sera un artiste renommé. En 1889, il se voit décerner la Légion d’Honneur. En 1896, une rétrospective de ses œuvres est organisée à Paris. Il restera actif jusqu’à sa mort en 1898. Il sera inhumé dans sa commune. En 1906, son fils Paul, fait exhumer sa dépouille. Il reviendra à Namur puis à Mettet où il repose désormais dans le caveau familial.
 +
 +
 +
 +
  
visites/2019-01-24-musee-felicien-rops.txt · Dernière modification: 31/03/2019 12:00 par admin