Quand notre coeur perd son rythme (17 jan 2019)

par le Prof. Dr Luc DE ROY, Cardiologue, Rythmologue

Des questions qui nous interpellent ou nous angoissent ...

Le contenu

Essayons de voir d’abord quelques bases simples de la physiologie du rythme cardiaque. Ensuite nous essayerons de détailler les anomalies rythmiques et leurs conséquences éventuelles mais aussi les moyens extraordinaires dont on dispose actuellement pour traiter la majorité des arythmies cardiaques.

La fibrillation auriculaire est le trouble du rythme que l’on rencontre le plus souvent chez des personnes à partir de 50-60 ans. Le risque de cette arythmie n’est pas anodin et la mise en route d’un traitement adapté s’impose de manière impérative.

Le sport ou l’exercice intensif à un certain âge mérite quelques précautions qu’il est bon de rappeler. La survenance d’une syncope doit indubitablement nous alerter, même si son origine est la plupart du temps banale, ce sont les syncopes vaso-vagales, il importe d’exclure des affections cardiaques plus sérieuses, en particulier rythmiques.

La mort subite d’origine cardiaque quant à elle est une situation qui est souvent liée à une pathologie coronarienne chez des personnes adultes de plus de 40 ans. Mais elle frappe parfois des sujets plus jeunes, en particulier lors de l’exercice physique et le sport, comme le foot, la course cycliste ou le jogging.

Nous allons essayer d’aborder ces différents sujets pour mieux comprendre comment faire face à ces situations et comment les prévenir, tout en réalisant qu’il faut savoir quelques fois ménager notre cœur.

Modalités

Lieu : Salle de l'Herbatte - chaussée de l'Herbatte 85 1300 Wavre
Date : le jeudi 17 janvier à 14h30

INTERESSE ?

Merci de verser la somme de 4€/ pers. au compte d'énéo BE 58 7955 5146 3779 en
indiquant votre nom et le code CO et de me prévenir en TÉLÉPHONANT : R. COURTOIS au 010-
225481 entre 19 et 20h ET CELA ENTRE LE 14 DECEMBRE ET LE 12 JANVIER 2019.